Généralités Traitements

Catégories de traitement du Cancer

La chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie sont les catégories principales actuellement utilisées dans le traitement du cancer. Elles sont toutes les 3 disponibles au Luxembourg. Toutefois, dans certains cas de cancers rares ou complexes, certaines interventions chirurgicales pour cancer sont pratiquées à l’étranger dans des centres hospitaliers universitaires disposant de l’expertise nécessaire, afin de garantir à la personne soignée les meilleures chances.

Dispensation des traitements du cancer au Luxembourg

Traitement par chirurgie et chimiothérapie

Le traitement du cancer par chirurgie et chimiothérapie est réalisé dans 4 centres hospitaliers au Luxembourg:

Ces établissements disposent d’un hôpital de jour pour l’administration des chimiothérapies ambulatoires. La préparation des chimiothérapies est centralisée et se fait sous la responsabilité d’un pharmacien hospitalier. Des normes sont appliquées pour sécuriser la préparation de la chimiothérapie. Les chimiothérapies sont administrées par diverses voies: orale, veineuse, locale.

Pour la chirurgie du cancer, il n’y a pas de critères d’agrément obligatoires en termes d’activité minimale par établissement ou par opérateur.

Traitement par radiothérapie

Le traitement par radiothérapie est réalisé pour l’ensemble du territoire national au Centre François Baclesse à Esch-sur Alzette. Cet établissement est doté d’un plateau technique de toute dernière génération, composé de:

  • pour la radiothérapie externe:

    • trois accélérateurs linéaires,
    • un CyberKnife M6,
    • un scanner dédié,
    • un projecteur de sources radioactives haut débit,
    • un projecteur de sources radioactives pour curiethérapie de prostate,
    • un simulateur scanner,
  • pour la curiethérapie:

    • un projecteur de source de curiethérapie (gynécologie)
    • un matériel d’implantation des radionucléides permanents (prostate)
    • deux systèmes de planification des traitements.

Accès aux thérapies

Les citoyens ont le libre choix du médecin spécialiste, quelle que soit la pathologie, y compris pour le cancer. Le médecin, choisi par le patient, décide en concertation avec le patient du protocole diagnostic. En fonction du diagnostic de cancer et de son stade d’évolution, il propose au patient un protocole  thérapeutique. Il s’appuie pour cela sur la réunion de concertation pluridisciplinaire lors de laquelle il présente le cas du patient et propose le protocole thérapeutique en fonction des recommandations de bonnes pratiques dans le type de cancer concerné. Le traitement est démarré dès que le patient a été informé et a donné son accord.

Pour certains types de cancer, l’accès a des thérapies ciblées est possible.

L’administration de nouvelles molécules doit avoir fait l’objet d’une procédure d’autorisation impliquant la Division de la Pharmacie et du Médicament, ainsi que le Contrôle Médical de la Sécurité Sociale.