Exposition au travail

Risques d’exposition au travail

Bien que le Luxembourg ait légiféré pour implémenter toutes les directives européennes relatives à la protection des travailleurs, notamment celles concernant l’utilisation des procédés et produits pouvant induire un cancer, certains produits, matériaux ou procédés utilisés dans le cadre du travail présentent un risque de développer un cancer chez le travailleur exposé. De nombreuses études ont démontré le lien entre cancer et exposition à certains produits mutagènes.

La prévention de l’exposition aux risques connus dans le milieu du travail impose la mise à disposition de moyens, par exemple formation du personnel exposé aux produits cancérigènes ou matériel de protection, et induit l’application de règles de fonctionnement à respecter par les individus tels que port de gants ou de masque pour manipuler certains produits cancérigènes.

Identification des entreprises à risque

Certaines entreprises constituent un risque plus important pour les travailleurs en raison de l’utilisation de ces produits à risque cancérigène. De ce fait, elles doivent faire l’objet d’une attention plus particulière.

Une des actions du Plan Cancer 2014-2018 consistera à identifier les entreprises utilisant des produits ou des procédés reconnus comme exposant les travailleurs au risque de cancer, et à cerner le nombre de travailleurs exposés qu’il faut protéger. Ces entreprises bénéficieront d’un contact privilégié avec l’autorité publique et les organismes chargés de la prévention (médecine du travail, ITM, Association d’Assurance Accident) afin de soutenir leurs efforts de prévention et de développer des stratégies les plus efficaces possibles.

Formation et information

La fonction de travailleur désigné dans l’entreprise est en place, toutefois tous les travailleurs désignés ne sont pas encore formés. De même, tous les travailleurs occupant des postes à risque de développer un cancer ne sont pas systématiquement formés.

Un inventaire des travailleurs désignés formés à la prévention de l’exposition aux risques de cancer sera réalisé et une formation sera mise en œuvre afin que chaque entreprise concernée par cette exposition dispose des compétences nécessaires.

Il s’agira aussi d’organiser pour les employeurs une information adaptée en fonction de leur profil d’entreprise afin d’identifier avec eux les mesures de protection à mettre en œuvre, relevant de leur responsabilité.

De plus, l’action permettra aux salariés exposés aux facteurs de risque de développer un cancer de bénéficier dans ces entreprises d’une information systématique sur les risques d’exposition et sur les mesures de protection à prendre, dès l’embauche puis régulièrement au cours de la carrière professionnelle.

Contrôle de l’application des mesures

Dans le cadre du Plan Cancer 2014-2018, il sera mis en place un contrôle de l’application des mesures de protection de l’exposition dans ces entreprises à risque d’exposition des travailleurs aux produits et procédés mutagènes. Ces contrôles se dérouleront selon une approche pédagogique positive afin de renforcer l’implication de tous les acteurs de l’entreprise dans la prévention du cancer.

Suivi épidémiologique des travailleurs exposés

Afin d’évaluer l’efficacité de la prévention du cancer dans le milieu du travail, il sera développé d’autre part un suivi épidémiologique des travailleurs exposés aux facteurs de risque de cancer, et ce même après qu’ils soient pensionnés.