Maladie-Cancer du sein

Présentation de la maladie

Le cancer du sein est une tumeur maligne de la glande mammaire. Il survient le plus souvent chez la femme, mais certains hommes peuvent présenter un cancer du sein (1 homme pour 100 femmes environ). Rare avant 30 ans, le cancer du sein survient le plus souvent entre 60 et 65 ans,

Anatomie du sein

Chaque sein contient une glande mammaire constituée de lobules et de canaux galactophores. Le rôle des lobules est de produire le lait en période d’allaitement. Les canaux relient les lobules entre eux et transportent alors le lait vers le mamelon. Un tissu de soutien, contenant des vaisseaux sanguins, des vaisseaux lymphatiques, des fibres et de la graisse, entoure la glande mammaire. Les vaisseaux lymphatiques transportent la lymphe, liquide qui permet d’éliminer les déchets et  les cellules étrangères (comme les cellules cancéreuses ou les agents infectieux). Elle joue un rôle important dans la protection contre les infections. La lymphe  se déverse dans les ganglions lymphatiques, dont la plupart se situent dans le creux de l’aisselle ou à proximité.

Perturbation de la multiplication des cellules du sein

Lors d’un cancer du sein, les cellules des glandes mammaires, qui d’habitude vieillissent et sont remplacées par de nouvelles cellules, se multiplient de manière désordonnée jusqu’à créer une tumeur (amas de cellules anormales).

Une tumeur peut être bénigne ou maligne. Seule l’analyse de la tumeur détermine s’il s’agit de cellules cancéreuses, ainsi que le type de cancer. Le plus souvent, chez les jeunes femmes, les tumeurs sont bénignes. Elles ne s’attaquent pas aux tissus sains avoisinants et n’engendrent pas de métastases. Par contre, les tumeurs cancéreuses peuvent rester localisées ou évoluer en envahissant le tissu sain environnant. Elles peuvent aussi générer des métastases dans d’autres organes en propageant des cellules cancéreuses par le biais des vaisseaux sanguins ou lymphatiques.

Stades de développement du cancer du sein

Il existe différents stades de développement du cancer du sein, en fonction de la taille et du degré d’extension de la tumeur. Le stade permet d’évaluer la propagation du cancer dans le sein et à l’extérieur du sein et de déterminer les risques de réapparition du cancer. Le stade interviendra dans  le choix du traitement. Un système de classification définit 5 stades du cancer du sein allant de 0 à 4.

Quand les cellules cancéreuses se trouvent uniquement à l’intérieur des canaux galactophores, sans avoir infiltré le tissu qui les entoure, le cancer est dit non invasif ou « in situ » et est classé stade 0.Ce type de tumeur se soigne très bien : une guérison est obtenue dans 9 cas sur dix.

Néanmoins, la majorité des cancers du sein diagnostiqués sont dits « invasifs » ou infiltrants. Ils peuvent être découverts à un stade précoce, quand ils sont encore circonscrits, ou à un stade plus avancé si les cellules cancéreuses se sont déjà propagées dans les ganglions situés dans le creux des aisselles (envahissement ganglionnaire), ou d’autres organes comme les os, le foie, les poumons, le cerveau, la peau (métastases). Si les cellules cancéreuses d’un cancer du sein se retrouvent dans d’autres organes, on dit que le cancer est métastatique et est classé stade 4.

Evaluation de la gravité du cancer du sein

Trois éléments sont à considérer pour évaluer la gravité de la maladie: la taille de la tumeur, le degré de contamination des ganglions lymphatiques, la présence de métastases. La gravité du cancer du sein sera liée à la présence de métastases et leur localisation.

Pour en savoir plus sur le cancer du sein

Consultez le dossier sur le cancer du sein présenté dans le Portail Santé