Plan Cancer et Cancer du col de l’utérus

Dans le cadre du Plan Cancer 2014-2018, les actions suivantes seront mises en oeuvre:

Dépistage précoce du cancer du col de l’utérus

Des directives relatives au dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis, discutées avec la Caisse Nationale de Santé dans le cadre de la prévention, seront publiées par la Direction de la Santé, tenant compte des référentiels européens, en définissant le groupe d’âge ciblé, la fréquence de réalisation du frottis, la méthode d’analyse à utiliser, les différents tests pratiqués lors de l’analyse (HPV compris). Les directives préciseront le processus allant de l’invitation à participer au résultat de l’examen donné à la participante et au médecin généraliste et/ou gynécologue référent, ainsi que le transfert des données vers l’institution ayant la charge de produire les indicateurs.

Le dépistage précoce du cancer du col utérin sera organisé avec les médecins spécialistes en gynécologie ainsi qu’avec les médecins généralistes pour atteindre un taux de 80 % de participation de la population cible.

Campagne d’information de la population

Une campagne d’information nationale sur le dépistage du cancer du col de l’utérus, en différentes langues, compréhensible par toutes sera réalisée et sera disponible sur plusieurs types de médias.

Des actions d’information ciblées à destination des femmes ne bénéficiant actuellement d’aucun frottis seront menées, lorsque leur profil aura été déterminé.

Mesure des effets à long terme

Un lien entre le programme de vaccination contre l’HPV, la participation au dépistage du cancer du col de l’utérus et la survenue d’un cancer du col utérin sera à mettre en œuvre dans le cadre du PC-Lux 2014-2018 afin de pouvoir lors des prochains plans cancer, analyser l’impact de la prévention et du dépistage sur l’incidence (nombre de nouveaux cas) du cancer du col de l’utérus.

Assurance qualité du dépistage du cancer du col de l’utérus

Un système d’assurance qualité du programme de dépistage du cancer du col de l’utérus sera mis en place. Il comprendra, en se basant sur les recommandations européennes:

  • les normes qualité du prélèvement par frottis,
  • les normes qualité de l’analyse cytologique du prélèvement,
  • les normes qualité de la vaccination contre l’HPV,
  • les conditions d’agrément des médecins pratiquant le dépistage du cancer du col de l’utérus,
  • la définition des données à collecter par le médecin spécialiste dans le cadre du dépistage, et les modalités de collecte,
  • la sécurité des données collectées et leur informatisation dans le cadre du Dossier de Soins Partagé de la femme.

Système d’évaluation du dépistage du cancer du col de l’utérus

Un système d’évaluation du dépistage du cancer du col de l’utérus sera développé. Il comprendra:

  • les indicateurs de participation au programme et le profil des non participantes,
  • les indicateurs épidémiologiques: nombre de cancers détectés, stade de détection, …,
  • les indicateurs qualité,
  • les indicateurs économiques.