Détection actuelle Cancer du col de l’utérus

Détection actuelle du cancer du col de l’utérus

Le dépistage du cancer du col de l’utérus ne fait pas l’objet d’un programme de dépistage organisé par l’autorité sanitaire, ce qui correspond à la pratique dans les autres pays européens. L’autorité sanitaire ou le Conseil Supérieur dans le Domaine de la Santé n’ont pas publié de recommandations en matière de dépistage du cancer du col de l’utérus.

Toutefois, le dépistage par frottis est réalisé par les médecins gynécologues qui le proposent aux femmes venant en consultation ou lors d’un suivi systématique chaque année. La périodicité des frottis dépend des habitudes du médecin et des demandes des femmes. Une partie de la population féminine peut bénéficier de plusieurs frottis annuels, alors qu’une part de la population féminine n’a pas de suivi gynécologique et de ce fait ne bénéficie pas de ce type de dépistage. Les statistiques publiées par le Laboratoire National de Santé montrent qu’en 2010, 83 906 femmes ont bénéficié d’un dépistage par frottis, 76 757 en 2011 et 71971 en 2012.

Brochure Cancer col de l’utérus, 2012-fr