Evaluation intermédiaire du Plan National Cancer

Le Plan National Cancer s’étalant de 2014 à 2018, il est nécessaire à mi-parcours de procéder à une évaluation externe, afin de s’assurer que l’implémentation des mesures et des actions se déroule comme prévu, que des retards ne s’accumulent pas et que des blocages ne nuisent pas aux objectifs fixés.

C’est pourquoi, après 2 ans et demi de développement, il a été décidé de réaliser cette évaluation intermédiaire. Le Professeur Christophe Segouin, médecin de santé publique, Chef de service à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, a été chargé de cette évaluation, qui s’est déroulée en octobre 2016. Il a rencontré 27 acteurs différents et plus de 25 médecins dans les 4 centres hospitaliers.

Vous pourrez lire ci-après son rapport d’évaluation.

Il ressort de cette évaluation qu’une très forte mobilisation est en place, que les objectifs du Plan National Cancer sont partagés par tous, que toutes les parties sont impliquées: autorité publique, administrations, professionnels de la santé, ainsi que les patients. Un très grand travail a été réalisé, de nombreuses actions prévues dans le Plan National Cancer 2014-2018 sont déjà réalisées, et certains programmes depuis très longtemps attendus sont désormais en place, tel que le Programme de Dépistage Organisé du Cancer ColoRectal.

Bien entendu, certaines améliorations sont proposées: mieux communiquer sur les travaux en cours, faire participer plus activement les patients et les citoyens aux décisions qui les concernent, mieux se coordonner entre Ministère de la Santé et Ministère de la Sécurité Sociale lorsqu’une action engage des coûts supplémentaires, veiller à consolider toutes les actions qui sont désormais en cours afin de s’assurer de leur durabilité.

rapport_evaluation intermédiaire_ Plan National Cancer 2014-2018